Clio@Themis

  1. Résumé : Si l'anthropologie moderne diverge, par la systématicité de sa méthodologie, de pratiques d'écriture érudites au statut encore erratique, ses préoccupations n'étaient pas absentes de la démarche des humanistes, à l'intérieur, bien sûr de certaines limites. Au xvie siècle commence à émerger une étude du fait religieux compris comme un fait de culture, comme une technique élaborée et institutionnalisée. L'humanisme juridique apporte à la tradition mythologique un cadre de réflexion sur le rôle des (...) - Clio@Themis numéro 16 / , , ,
  2. Résumé : La conquête du Nouveau Monde a très rapidement suscité dans l'Espagne du xvie siècle de violents débats, centrés autour de deux interrogations majeures portant sur le droit des Espagnols à la conquête et à la domination des Indes et sur leur droit à réduire les Indiens à l'esclavage. Pour y répondre, les théologiens et juristes espagnols de l'ordre de saint Dominique ont procédé à deux grandes innovations, que le présent article entreprend de développer. La première a été d'appuyer et de conforter leur (...) - Clio@Themis numéro 16 / , , , , ,
  3. 1. À lire certains ouvrages consacrés à la naissance et au développement de l'anthropologie, il semblerait que la question soit tranchée : ce seraient les travaux des naturalistes (Linné, Buffon) ayant permis de classer l'homme au sein des espèces naturelles, l'influence des philosophes (de Rousseau à Kant) ayant proposé une théorie de la nature humaine, et les récits et les observations issus de la seconde grande vague d'exploration (en Afrique, en Amérique, dans le Pacifique), qui auraient permis de (...) - Clio@Themis numéro 16
  4. Résumé : Cet article montre comment la notion d'observation participante, théorisée au xxe siècle, trouve ses origines dans les récits de voyages de la Renaissance qui expérimentent déjà l'enquête en immersion dans des sociétés étrangères. Si la légitimité de ces témoignages est héritée du paradigme judiciaire, les écrits juridiques empruntent réciproquement de nombreuses références aux récits pré-ethnographiques pour autoriser leur propos. Ces premières formes d'observation participante sont à la fois légitimées (...) - Clio@Themis numéro 16 / , , , ,
  5. Résumé : Ce texte porte sur l'inscription des « codes relationnels » établis avec les Indiens Tupinamba dans les récits des capucins Claude d'Abbeville et Yves d'Évreux, au début du xviie siècle, dans une perspective comparative par rapport au livre du huguenot Jean de Léry, dont ils sont tributaires. Il s'agit de répondre à la question de l'historicité de la notion de sympathie, dans la mise en place de critères d'identification (atribution de similitude) et de relation (hiérarchie) entre les hommes. (...) - Clio@Themis numéro 16 / , , ,