Calenda Droit

  1. Ces journées doctorales du Groupement d’intérêt scientifique (GIS) ont pour objet de permettre à l'ensemble des doctorants travaillant sur les thématiques de la démocratie participative et de la participation du public aux processus décisionnels de se rencontrer, d'exposer leurs travaux, de confronter leurs hypothèses, leurs méthodes et leurs résultats avec les travaux des chercheurs de ce domaine émergent.
  2. Le ForInCIP a vocation à étudier les institutions politiques de façon thématique et sous l’angle du droit comparé. Il consiste en une rencontre annuelle, sur un thème déterminé, réunissant des universitaires français et étrangers ainsi que des praticiens issus des institutions françaises et étrangères, qu’ils soient élus ou membres du corps administratif des institutions. Le troisième forum se tiendra les 14, 15 et 16 septembre 2017 à Lille.
  3. Le colloque « Travailler avec Weber », organisé par Jean-Pierre Grossein et Béatrice Hibou, entend réunir des chercheurs, d’horizons divers au-delà des seuls spécialistes de Weber, de ses traducteurs, de ses commentateurs et de ses exégètes, pour se centrer sur ceux qui utilisent effectivement les concepts wébériens, en les faisant travailler. Au-delà de l’opposition Weber empiriste versus Weber théoricien, ce colloque a pour ambition de donner à voir comment la langue théorique wébérienne peut féconder des analyses empiriques sur des terrains actuels à partir d’une meilleure connaissance de l’originalité conceptuelle de Max Weber.
  4. La Maison des sciences de l'Homme Paris Nord publie son appel à projets annuel. La date limite de dépôt des projets est fixée au vendredi 15 septembre 2017. Il comprend trois volets : un appel à projets sur les cinq axes de recherche de la MSH Paris Nord ; un appel à projets commun Campus Condorcet – MSH Paris Nord « Campus universitaires et territoires » ; un appel à projets commun Institut du Genre – MSH Paris Nord « Violence extrême, itinéraire de l’engagement djihadiste et genre »
  5. Après trois colloques qui ont successivement cherché à fonder les sciences du territoire, à en dépasser les fronts et frontières, notamment en termes de collaborations interdisciplinaires, et enfin à explorer la demande sociale territoriale, le IVe colloque international des sciences du territoire (CIST) vise à mobiliser les sciences territoriales pour aborder la question des représentations. L’objectif du colloque, organisé en 17 sessions, est de se saisir de cette approche des territoires par les représentations et de déterminer ce qu’elle apporte à l’analyse des territoires, d’un point de vue théorique, méthodologique et empirique.