Calenda Droit

  1. La prise de conscience pourtant chez les juristes d’un intérêt pour l’enseignement de leur discipline, puis pour ceux d’entre eux qui avaient laissé des traces théoriques comme pratiques, en métropole, dans les colonies, comme à l’étranger, ne pouvait pas négliger un axe essentiel de la transmission de la pensée juridique : l’étude du livre juridique et de son édition par laquelle il acquiert un statut autonome de relais incontournable du droit. Le moment est sans doute venu de réfléchir à un état des lieux de cette question selon les cinq axes des acteurs, des usages, des finalités, des formes et de la circulation de la littérature juridique.
  2. Les journées d’études « Le citoyen dans tous ses états », qui feront l’objet d’une publication dans une revue universitaire, visent, plus largement, à interroger la notion même de citoyenneté et les formes qu’elle revêt sous l’angle juridique, sociologique, géographique, anthropologique ou encore de la littérature et des arts. Notre réflexion se scinderait en deux temps, l’un portant sur la détention de droits politiques et l’autre se centrant sur la définition et les implications de la citoyenneté ordinaire.
  3. La journée d'étude internationale « Coopérer en matière de sécurité et de défense au XXIe siècle », organisée par les doctorants soutenus par l'Insitut de recherche stratégique de l'École militaire (IRSEM) et la Direction générales des relations internationales et de la stratégie (DGRIS), se tiendra à Paris le 12 juin 2018. Ce colloque a pour vocation de rassembler un ensemble pluridisciplinaire de chercheurs et d’acteurs travaillant sur les coopérations en matière de sécurité et de défense.
  4. La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et la Fondazione Luigi Einaudi onlus di Torino (FLET), proposent une aide à la mobilité de 2 ou 3 mois pour un séjour en France aux jeunes chercheurs confirmés de nationalité italienne. Ces aides à la mobilité sont destinées à réaliser des travaux de recherche en France : enquêtes de terrain, travail en bibliothèques et archives, participation à des séminaires. Cet appel s’inscrit dans le cadre du Programme Atlas de mobilité postdoctorale de courte durée lancé par la FMSH et ses partenaires.
  5. La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et l’Institut du Proche-Orient (IFPO) proposent à des post doctorants ou à de jeunes chercheurs résidant en France, une aide à la mobilité pour réaliser un séjour de recherche de deux mois au Proche-Orient (Liban, Jordanie, Territoires Palestiniens, Kurdistan irakien). Seront soutenus des projets de recherche qui s’inscrivent dans la politique scientifique de l’IFPO, en synergie avec ses chercheurs ou ses partenaires au Proche-Orient. Les projets interdisciplinaires sont bienvenus. Cet appel s’inscrit dans le cadre du Programme Atlas de mobilité postdoctorale de courte durée lancé par la FMSH et ses partenaires.