Calenda Droit

  1. Si le droit, et notamment celui de la responsabilité, a réussi à s’adapter à plusieurs reprises au cours de son histoire aux progrès, il est aujourd’hui confronté à la rapidité de développement des technologies numériques. Maintenant, l’heure est à l’avènement de l’intelligence artificielle par le biais des objets connectés et du traitement massif de données (les mégadonnées ou « big data » en anglais). Ces nouvelles applications posent évidemment de multiples questions nouvelles (responsabilité, protection des données et de la vie privée, utilisation dans les relations contractuelles…). Reste à déterminer si les premières règles dégagées par la jurisprudence à propos de l’internet seront appliquées à ces nouvelles hypothèses ou si le juge devra à nouveau faire œuvre de création. Cela d’autant que le législateur est assez peu enclin à légiférer en la matière afin de ne pas freiner, par un régime trop strict, le développement des acteurs économiques intervenant dans le domaine du numérique.
  2. En janvier 2020, l’Insitut des sciences sociales du politique (ISP) a l’honneur d’accueillir Bertrand Renard, chercheur à l’Institut national de criminalistique et de criminologie (Bruxelles) et professeur en criminologie à l’UC Louvain. À l’occasion de ce séjour de recherche, un cycle de deux conférences est organisé à l’ENS Paris-Saclay les 22 et 28 janvier sur le thème de l'expertise judiciaire.
  3. La connaissance scientifique des dégradations environnementales a crû de façon exceptionnelle ces dernières décennies. La prise de conscience des enjeux écologiques ne date pas d’aujourd’hui mais prend désormais une acuité particulière. Diminuer la pression sur les systèmes naturels, limiter le réchauffement climatique et y faire face, tout en contenant les inégalités, constituent des défis majeurs posés à nos sociétés, nos économies et nos politiques. Ces questions interpellent les sciences sociales dans leur capacité à comprendre le fonctionnement des économies et des sociétés et à proposer des solutions, des institutions et des régulations, pour répondre aux problèmes soulevés par les sciences dures en matière environnementale. Pour participer à cette réflexion, la revue Travail et Emploi présente un appel à contributions pluridisciplinaire en vue de constituer un dossier thématique sur les liens entre emploi, travail et environnement.
  4. Pour la quatrième année consécutive, l’Association des doctorants du Centre d’études supérieures de la Renaissance (ADCESR) organise à Tours ses rencontres doctorales pluridisciplinaires. Cette année les journées d’études porteront sur le thème de la preuve à la Renaissance.
  5. Dans une perspective pluridisciplinaire, cette journée permettra de mettre en lumière les diverses façons dont l’animal est vénéré dans certains cultes et de quelle façon cette vénération s’incarne aujourd’hui dans le veganisme et l’antispécisme sur le plan idéologique et dans un courant juridique favorable à la consécration et au développement des droits de l’animal. Sacrifié sur l’autel de certaines croyances religieuses, l’animal n’est pas sans défenseurs institutionnels ou judiciaires qui s’efforcent de trouver un équilibre précaire entre une conception de la liberté de religion et le devoir de veiller à ne pas exposer l’animal à des souffrances extrêmes.