Calenda Droit

  1. L’objectif de ce module est de diffuser auprès de tous les publics les connaissances les plus pointues et les plus récentes concernant les différentes formes d’esclavage et de lutte contre celles-ci au cours de l’histoire. Les cours sont assurés par des enseignants-chercheurs de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la coordination scientifique de l’Institut d’histoire de la Révolution française.
  2. L’ambition de ce colloque est non seulement de revenir sur les aspects méconnus de la vie et de l’œuvre de Joseph-Marie Portalis dans une perspective interdisciplinaire en confrontant les approches des juristes, politistes et historiens, mais également de mettre à profit des documents d’archives inédits déposés depuis 2012 à la Cour de cassation, aux Archives nationales, aux Archives du ministère des Affaires étrangères et aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône et du Maine-et-Loire.
  3. Mer semi-fermée bordée de 23 États, à la fois une et plurielle, la Méditerranée constitue un espace fragmenté et néanmoins partagé. Fragmentation politique et juridique mais communauté de destin : cette réalité en tension, caractéristique des mers régionales, est bien connue. Par-delà les compétitions et rivalités, la problématique de ce qui est commun a conduit de longue date à la mise en place de mécanismes internationaux de gouvernance ; le « système de Barcelone » (la Convention et ses dix protocoles additionnels) depuis 1976 en constitue une des importantes manifestations.
  4. Le concept même de Justice se comprend désormais et également en considération de la protection juridique des générations futures : justice environnementale, justice climatique (inscrite dans l’Accord de Paris), protections des biens communs voire de l'intégrité de l'espèce humaine. Autant de nouvelles facettes du concept de justice, spécifiques à notre temps. Nous vivons incontestablement une époque de métamorphoses du droit et des droits. C’est dans ce contexte que s’inscrit le colloque international « Agir en justice au nom des générations futures ». Il met particulièrement à l'honneur le travail mené par des avocats à travers la planète pour faire progresser les droits des générations futures.
  5. Les Jeudis de l’(in)tolérance rassemblent les intéressés un midi par mois autour d’un intervenant qui présente un de ses sujets d’étude ayant trait à la tolérance et ses thèmes connexes. Ces rencontres mensuelles proposent de se pencher sur les questions de pudeur, de prosélytisme et de tolérance, en particulier chez les jeunes, à travers une approche interreligieuse et interdisciplinaire.