Calenda Histoire

  1. Le réseau Ingenium soulève la problématique des liens entre procédure et discernement dans la formation et l’activité d’ingénieur. Nous aborderons ce questionnement à partir des activités économiques et sociales exercées par l’ingénieur, qu’il s’agisse d’industries lourdes (nucléaire, chimie, extraction), d’activités liées à des problématiques sanitaires (alimentation), de santé (industries pharmaceutiques, hôpitaux), d’environnement (agriculture et industrie), de sécurité (institutions diverses, police, armées, transports) et de nouvelles technologies (numérique, informatique, robotique). Cette liste est loin d’être exhaustive. Nous interrogerons aussi les formations mises en place par les Écoles pour préparer les futurs ingénieurs à ces responsabilités.
  2. Cette journée d’études propose de s’intéresser à la notion contestée de « non-public(s) ». Introduit pour la première fois lors de la déclaration de Villeurbanne, écrite par Francis Jeanson en mai 1968, ce terme fait référence aux populations ne participant pas aux offres culturelles publiques ou officielles, étant occupées à d’autres types d’activités privées ou domestiques.
  3. Page 19. publie deux fois par an des travaux de jeunes chercheurs, notamment des doctorants. Le numéro de printemps accueille tous types d'articles relatifs à l'histoire du XIXe et du premier XXe siècle et liés au sujet de thèse de leurs auteur·e·s. Le numéro d'automne est consacré à la publication des actes de la journée d'études des doctorants du laboratoire (Doctoriales).
  4. Ce colloque est une initiative de l'Action de recherche concertée MICM-arc « Culture, mobilité, territoire. Émergence et transformation de l'identité métropolitaine bruxelloise, XVIIIe-XXIe siècle) ». À travers la problématique de la sortie en ville, ce colloque vise à questionner, de manière interdisciplinaire, la contribution des pratiques et activités récréatives au façonnement des espaces urbains depuis le XVIIIe siècle.
  5. Dans l’histoire personnelle de St Vincent, la fondation des Dames de la Charité constitue un moment-clé qui explique ses actions ultérieures lorsqu’il retournera à Paris à partir de la fin décembre 1617. Mais nul ne peut douter aussi que, dans l’histoire de l’Église, les nombreuses initiatives de St Vincent et sa conception de la charité vont inspirer et inspirent encore, si bien que son influence jusqu’à l’époque contemporaine est considérable. Le colloque étudiera en quoi le passage de St Vincent de Paul à Châtillon a été un tournant dans son ministère sacerdotal.