Calenda Histoire

  1. Le département des sciences humaines de l’université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) invite les personnes qualifiées à poser leur candidature pour le poste de professeur régulier en histoire de l'Europe, XIXe-XXIe siècle.
  2. Pour celui qui se déplace, tout acquis (statut, relations sociales, connaissances, codes de comportement) se trouve en quelque sorte suspendu et fragilisé durant le temps de son déplacement ; tout peut arriver, le pire comme le meilleur, tout peut changer « comme par enchantement », selon l’image insistante qu’impose la lecture du Quichotte. Des rencontres inédites, des besoins nouveaux, des obstacles inattendus créent une sorte de brèche dans l’histoire personnelle ou collective, qui peut être source d’angoisse, et conduisent les individus à des stratégies de contournement ou à des formes de résignation : devant un guide en pays étranger que faire d’autre sinon donner sa confiance ; en arrivant dans un lieu d’étape, comment échapper aux modalités de contrôle auxquels les étrangers sont soumis ?
  3. Dans le cadre d’un projet intitulé « Faire le point sur les fictions historiques », mené par le LARCA de Paris Diderot, cette première journée vise à faire émerger l’état de l’art sur la question de la fiction historique sous ces différentes formes (roman, cinéma, série TV, jeu électronique), genre souvent dédaigné mais qui touche aujourd’hui des millions de personnes, pour qui il constitue la principale, voire l’unique, porte d’entrée à la connaissance du passé. Ce rôle majeur dans la propagation du savoir historique mérite donc que l’on réfléchisse aux enjeux théoriques et méthodologiques, politiques et idéologiques, de la fiction historique.
  4. Il tema delle fake news è di grande attualità e rilevanza per i mezzi e i fini con cui queste vengono messe in circolazione: esse hanno il potere di alterare la realtà e di far circolare notizie prive di fondamento.Durante la giornata di studi si indagherà la modalità in cui l’alterazione del messaggio è stata assunta come verità nella storia dell’arte, ripercorrendo l’iter del processo artistico e la conseguente creazione delle fake news.
  5. L’atelier confrontera diverses formes d’étude de l’influence et de la contre-influence. Les sciences sociales cherchent à affiner leurs moyens de s’emparer d’un phénomène qui ne cesse de proliférer, de se diversifier et d’envahir la vie publique aussi bien que personnelle. Parler d’« influence » aux XXe et XXIe siècles permet d’étudier ensemble de nombreuses pratiques développées au siècle dernier, publicité, propagande, marketing, relations publiques, communication, psychologie sociale, lobbying… Elles prennent constamment des formes nouvelles, comme celle des « influenceurs » ou de l’invasion des réseaux sociaux par l’infox. Elles circulent intensément entre économie, culture et politique et se déploient à l’échelle globale comme à celle, non pas tant du local que de l’intime. Elles recourent aux sciences, de la psychologie à l’informatique, et mobilisent les arts. D’où cet atelier multidisciplinaire, international et rapprochant chercheurs et membres de la société civile.