Criminocorpus

Derniers articles publiés sur l’ensemble de Criminocorpus (portail, revue et blog).
  1. De 1873 à 1938, la citadelle de Saint-Martin-de-Ré a été un dépôt d’étape des condamnés aux travaux forcés. Elle a ainsi constitué pour des milliers de forçats un ultime lieu de transit en métropole avant leur envoi dans les bagnes coloniaux de Guyane et de Nouvelle-Calédonie. Cette exposition retrace l’histoire des différentes étapes qui rythmaient le transfert des forçats depuis les prisons relevant de leur ressort de condamnation jusqu’au navire convoyeur chargé de les acheminer au bagne. Cette exposition a été réalisée en partenariat avec les Archives départementales de la Charente-Maritime et le Musée Ernest Cognaq de...
  2. Cette exposition a été réalisée par l'équipe du Clamor et le ministère de la Justice en 2018. Elle a été présentée lors des 35e journées européennes du patrimoine, les 15 et 16 septembre 2018, dans l’hôtel de Bourvallais, siège de la Chancellerie depuis 300 ans puis elle a été montée pour la 2e Nuit du droit, le 4 octobre 2018, à la Maison des Sciences de l'homme située au 54 boulevard Raspail, sur le site de l'ancienne prison du Cherche-Midi. Le thème de cette exposition est de présenter à grands traits l'évolution de la justice...
  3. Justice(s) en Essonne, du Moyen Âge au XIXe siècle L’évocation de la justice de ces époques anciennes renvoie inévitablement à l’image d’une justice d’une extrême complexité, offrant une grande confusion entre les pouvoirs, une justice payante rendue davantage au nom des intérêts privés que de l’intérêt général. À y regarder de plus près, les rituels, les pratiques et le vocabulaire juridique de notre époque montrent qu’il y subsiste beaucoup de cette époque où toute justice émanait du roi : on parle en effet encore du « palais » pour désigner un bâtiment judiciaire avec ses...
  4. Suite à sa fermeture en 2018, la prison des Baumettes a ouvert ses portes au public du 18 septembre au 30 novembre 2019, avant de les refermer définitivement pour une longue campagne de travaux de reconstruction. Cette exposition présente l’histoire de cet établissement des années 1930 au début des années 2000. Cette prison, dont la conception s’inspire étroitement de celle de la prison de Fresnes, a profondément marqué les esprits et demeure une référence incontournable dans l’imaginaire collectif marseillais (et national). Son image se confond avec celle du « milieu » corse et marseillais et depuis sa mise en...
  5.   En 1928, la décision est prise d'évacuer les détenus mineurs de la prison de la Petite-Roquette vers la maison d’éducation surveillée de Fresnes qui ouvre ses portes l'année suivante. Puis, suite à la création en 1945 de l’Éducation surveillée, elle devient en 1958 un centre spécial d’observation de l’éducation surveillée jusqu’en 1979, date de sa fermeture définitive. La loi du 5 août 1850 sur l’éducation et le patronage des jeunes détenus organise les conditions d’incarcération des détenus mineurs en France. Peuvent être incarcérés des mineurs des deux sexes détenus à raison...