L'AFHJ tient chaque année es Journées régionales, qui se déroulent dans une Cour française. Ces "journées" rassemblent chercheurs, praticiens de la justice et public, autour de thématiques de l'histoire de la justice. Les actes de ces Journées constituent l'un des éléments de publication de la revue Histoire de la Justice.

L'AFHJ conduit également à la Cour de cassation, depuis 2008, un cycle de conférences sur l'histoire de la justice. Ces conférences, mensuelles, sont d'accès libre après inscription auprès de l'association ou de la Cour.

L'Association organise également d'autres conférences ainsi que des visites de lieux de mémoire (juridictions, parlements,...), et prime par ailleurs, les ouvrages de référence parus en matière d'histoire de la justice, avec le prix Malesherbes.

Enfin, l'Association est partenaires de nombreux colloques, évènements et conférences, préparés avec des partenaires universitaires, professionnels ou grand public.


 

 

 

L’avènement juridique de la victime, sous la direction de Boris Bernabé

 n°25 de la revue Histoire de la Justice, paru en 2015 à La documentation Française

 

La victime est aujourd'hui omniprésente, et partout protégée : dans les prétoires, par des associations, dans la presse, par la loi. Forte de ce statut, la victime transcende les classifications juridiques traditionnelles. Une victime n'est pas nécessairement une personne, ce peut être un embryon ou un animal, déplaçant ainsi la notion de sujet de droit et renouant avec un langage et des concepts théologiques pour lesquels la victime demeurait l'objet du sacrifice rituel. En se laïcisant, la notion de victime, en France, s'est imposée au champ juridique qui, jusque-là, ne connaissait que des protagonistes bien définis - demandeur, défendeur, ministère public, partie civile. Ce numéro de la revue Histoire de la Justice interroge la notion de victime et scrute la place centrale qu'elle occupe aujourd'hui ; elle examine à la fois son ambiguïté et sa force rhétorique intrinsèques.

Sommaire

Avant propos. L’avènement juridique de la victime, Boris Bernabé

PARTIE I. LA VICTIME EN EXERCICE

La place de la victime dans le procès constitutionnel, Emmanuel Cartier

L’efflorescence de la notion de victime en droit administratif, Anne-Laure Girard

La reconnaissance de la victime par l’Union européenne, Coralie Mayeur-Carpentier

L’avènement juridique de la victime en droit international pénal : après le silence… beaucoup de bruit pour rien ?, Rémy Prouvèze

Vers une objectivation de la responsabilité civile dans l'intérêt des victimes, Marie-France Steinlé-Feuerbach

Les catégories de victimes en droit pénal français, Fabienne Terryn

PARTIE II. LA VICTIME EN PUISSANCE

Les lois mémorielles, ou la victimisation institutionnelle, Charles Fortier

La prise en compte médiévale de la victime dans quelques traités criminels et statuts urbains, Marie-Clotilde Lault

La justice restauratrice au coeur du conflit des paradigmes de la peine, Michel van de Kerchove

De l’homo sacer à la « victime vicaire », Boris Bernabé

Varia

Victor Hugo ou le droit contre la loi, Denis Salas

Notes de lecture

Pierre Bézard, Juger, mission impossible ? Cinquante ans de pratique et de réflexions, Paris, Les Indes savantes, 2015, 350p [Didier Cholet]

Hervé Leuwers, Robespierre, Paris, Fayard, 2015 [Frédéric Gras]

Maurice Garçon, Journal, 1939-1945, édition établie, présentée et annotée par Pascal Fouché et Pascale Froment, Paris, Les Belles Lettres/Fayard, 2015, 704p [Jean-Paul Jean]

 

Bertrand Joly, Histoire politique de l’affaire Dreyfus, Paris, Fayard, 2014, 783p et Philippe Oriol, L’histoire de l’affaire Dreyfus de 1894 à nos jours, Paris, Les Belles Lettres, 2014, 1489p [Jean-Pierre Royer]